Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation 71

Publié par cercle Jean Moulin sur 3 Septembre 2012, 09:47am

Catégories : #Mémoire de La Résistance et de la Déportation

http://memoiredeladeportation71.over-blog.com/ 
Mort du résistant Jean-Louis Théobald, ancien compagnon de Jean Moulin

Le résistant Jean-Louis Théobald, qui fut agent de liaison entre Jean Moulin et le général Delestraint, est mort samedi 1er septembre à l'hôpital du Val-de-Grâce à l'âge de 89 ans, a-t-on appris auprès de sa fille.

Jean-Louis Théobald, né à Besançon en 1923, est étudiant en médecine à Lyon en 1941, avant d'être choisi par Jean Moulin en 1942 pour devenir officier de liaison avec le général Delestraint, chef de l'Armée secrète.

Arrêté par la Gestapo le 9 juin 1943 à Paris, en même temps que le général Delestraint, il est emprisonné à Fresnes, condamné et déporté à Buchenwald, enAllemagne, avec l'équipe de Jean Moulin, a rappelé sa fille.

 

 

Il s'évade durant son transport en 1944, revient en France, passe en Espagne et en Afrique du Nord, où il rencontre le général de Gaulle à Alger, et rejoint les Forces françaises libres, au sein du 1er régiment de fusiliers marins de la 1ère division française libre.

Il combat en Italie, puis en août 1944 participe au débarquement de Provence à Cavalaire-sur-m

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/09/01/mort-du-resistant-jean-louis-theobald-ancien-compagnon-de-jean-moulin_1754510_3382.html

Par Baudouin Nathalie & Grégory Publié dans : informations Communauté : Mémoire de la Déportation dans le 71 et en France 
Ecrire un commentaire
Vendredi 31 août 2012
54482-leon-landini-05-2010.jpg

[A la suite des déclarations de François Hollande, président de la République, accusant « la France » d’avoir commis le crime du Vel d’Hiv - ce qui revient à dire que Vichy était le gouvernement légitime du pays - Léon Landini, président du Pôle de Renaissance Communiste en France, refusant ce type de repentance qui n’a d’autre objet que d’inscrire Vichy dans la continuité des gouvernements de la République, lui a adressé une lettre ouverte de protestation.

Il y rétablit la vérité historique de cette triste période où le régime criminel de Pétain, Pucheu, Laval et Bousquet collaborait avec l’occupant nazi, alors que le PCF clandestin - qui fut le seul parti à combattre les partisans de Munich et de Vichy dès le 1er jour – jouait un rôle déterminant pour que notre pays reconquière son indépendance en se battant aux côtés des Alliés, au premier rang desquels se trouvait l’URSS – principal vainqueur militaire de Hitler au prix d’énormes sacrifices.

C’est le 10 juillet 1940, jour même

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents