Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation 71

Publié par cercle Jean Moulin sur 27 Août 2012, 21:23pm

Catégories : #Mémoire de La Résistance et de la Déportation

http://memoiredeladeportation71.over-blog.com/ 
Notre grand ami Georges Bonjour nous a quitté.

georges-bonjour.jpg

Chers Amis, chers tous.


Notre grand ami Georges Bonjour nous a quitté. Selon ses volontés il a été inhumé dans la plus stricte intimité familiale Vendredi 24 Septembre.


Il est parti avec la cravate de la FNDIRP et ses souhaits étaient que seule la FNDIRP fasse un article dans le Journal de Saône et Loire et le Patriote Résistant, ce que je ferai prochainement, et que seule la plaque de la FNDIRP soit posée sur sa tombe, ce que nous ferons  lors d'une petite cérémonie, en accord avec sa famille.


Ces quelques lignes ne sont destinées qu'à vous mettre au courant et à vous faire partager notre peine, je vous préviendrai des articles officiels prochainement.


Nous avons perdu un grand homme et un représentant de la Mémoire irremplaçable, les adhérents de Saône et Loire ont perdu un Ami.


Anita Baudouin

Par Baudouin Nathalie & Grégory Publié dans : fndirp / unadif / fndir Communauté : Mémoire de la Déportation dans le 71 et en France 
Ecrire un commentaire
Lundi 27 août 2012



 

 

La 68e cérémonie en mémoire des fusillés d'août 44 s'est déroulée en présence d'une assistance nombreuse, après les traditionnelles célébrations à Mercurey, Saint Martin sous Montaigu, Mellecey et Dracy le Fort. Tout le monde a convergé pour clore les célébrations vers le monument aux morts du bois de Marloux. 



26AOUT (7).jpg


Malgré les années qui passent, l'émotion est toujours palpable pour un des moments historiques forts de la Côte Chalonnaise. Tous ont en mémoire les tragédies qui ont rythmé cet été de 1944, lorsque les nuits se succédaient les unes aux autres avec au petit matin, la découverte de cadavre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents