Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation 71

Publié par cercle Jean Moulin sur 13 Juin 2012, 14:38pm

Catégories : #Mémoire de La Résistance et de la Déportation

http://memoiredeladeportation71.over-blog.com/ 
Roubaix et ses environs Déportée en 1943, Lili Leignel témoigne : « C'est une revanche sur les nazis »

Elle est l'une des rares survivantes de l'oppression nazie envers la communauté juive. Lili Leignel-Rosenberg avait 11 ans lorsqu'elle a été arrêtée à Roubaix puis déportée en Allemagne. Près de soixante-dix ans après, elle s'obstine à témoigner « pour que jamais ça ne se reproduise ». Son public  : les enfants, mais aussi et c'est assez rare, les adultes. Jeudi, elle tient une conférence publique à Lille.

<p>Lili Leignel-Rosenberg, ici à son domicile lillois, n&#39;a rien oublié de son arrestation à Roubaix... PHOTO &laquo; LA VOIX &raquo;</p>

1 Une conférence ce jeudi « Je me rends dans plus de quarante établissements scolaires par année, des lycées et des collèges.

Je vais là où on me demande : dans le Nord, le Pas-de-Calais, et au-delà. Jeudi, il y aura un peu d'émotion tout de même. Je suis plus habituée à raconter mon histoire aux enfants qu'aux adultes. C'est un peu ma nature aussi, d'être inquiète. Sur le moment, en règle générale, il y a toujours un bon feeling entre la salle et ce que je dis. »

2 Son histoire « J'ai été arrêtée en pleine nuit par la feldgendarmerie, le 27 octobre 1943, avec ma mère, mon père et mes deux frères, André et Robert.

Nous résidions boulevard d'Armentières, à Roubaix. Depuis la prison de Loos, nous avons été transportés vers celle de Bruxelles (Saint-Gilles), puis dans le camp de Malines. Mon père, lui, a été emmené à Buchenwald. En Belgique, c'est là où j'ai rencontré Stella (Kugelman-Nikiforova). Puis, nous avons été séparés dans des blocs différents à Ravensbrück ( en décembre 1943), jusqu'à Bergen Belsen et la Libération du camp par les Britanniques (avril 1945). »

3 Une volonté messianique « J'ai ressenti le besoin de témoigner quelques années après la fin de la guerre, avec l'apparition des négationnistes. J'ai commencé doucement puis maintenant, je suis débordé

http://www.lavoixdunord.fr/region/deportee-en-1943-lili-leignel-temoigne-c-est-une-jna24b0n509793

Mercredi 13 juin 2012
LA 51 E ÉDITION DU CONCOURS NATIONAL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION A RÉCOMPENSÉ 39 COLLÈGES ET LYCÉES DE MOSELLE : ILS ONT RENDU UNE VINGTAINE DE DEVOIRS INDIVIDUELS ET PAS MOIS DE 223 MÉMOIRES COLLECTIFS.
NOTEZ CET ARTICLE
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Envoyer
Salle comble au palais des congrès de Metz-Grigy pour la remise des prix 2012. Le thème : la résistance dans les camps nazis. Photo Marc WIRTZ

Salle comble au palais des congrès de Metz-Grigy pour la remise des prix 2012. Le thème : la résistance dans les camps nazis. Photo Marc WIRTZ


Ce n’est pas humain », souffle Alaric. Avec ses copains de troisième au collège Philippe-de-Vigneulles, à Metz, le collégien a visité le camp du Struthof, en Alsace. D’autres ont reçu, en cours, un ancien dép

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents