Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Langues régionales : le dernier reniement (salutaire) de Hollande

Publié par cercle Jean Moulin sur 17 Mars 2013, 14:30pm

Catégories : #République Patrie Nation France Révolution

Jean-Jacques Urvoas (©ANTONIOL ANTOINE/SIPA)
Jean-Jacques Urvoas (©ANTONIOL ANTOINE/SIPA)
C’est un nouveau reniement présidentiel dont il a curieusement peu été question : le président vient de renoncer à l’un de ses « 60 engagements pour la France » de la campagne présidentielle, le numéro 56 : « Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ». Ce recul fait pourtant partie de ceux dont il faut se réjouir, sans qu’il soit possible de vraiment féliciter le gouvernement d’un sursaut assumé de lucidité puisqu’il prend prétexte d’un avis du Conseil d’Etat qui ne l’obligeait en rien à renoncer à cet engagement. 


     Le dernier Conseil des ministres avait prévu d’examiner cinq projets de lois modificatives de la Constitution, dont la ratification de la Charte européenne sur les langues régionales. Mais ce dernier texte a été retiré de l’ordre du jour au dernier moment. Tout avait pourtant été fait pour que l’étape « langues régionales » soit l’un des grands moments du feuilleton des « réformes sociétales », après le mariage pour tous et avant l’euthanasie pour les autres. Ces réformes sociétales si bienvenues pour divertir un peu des réalités économiques et des drames sociaux et attester que l’action gouvernementale est toujours de gauche… 


    Le député socialiste Jean-Jacques Urvoas, président de la commission des lois, avait ainsi organisé de nombreuses et fiévreuses auditions préparatoires à l’Assemblée nationale et la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti avait installé en grande pompe un « Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne » destiné à envisager toutes les conséquences de cette ratification. 


    Mais, la veille du Conseil des ministres, un courrier émanant de François Hollande lui-même apprenait à Jean-Jacqu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents