Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


La disparition de Jean Sriber, l'un des derniers paras de la France libre

Publié par cercle Jean Moulin sur 9 Septembre 2012, 09:05am

Catégories : #Jean Moulin

La disparition de Jean Sriber, l'un des derniers paras de la France libre
On apprend la disparition de Jean Sriber, l'un des derniers parachutistes de la France libre, à l'âge de 94 ans.  

Né le 18 janvier 1918 à Paris dans une famille de médecins, Jean Sriber était parvenu à quitter la poche de Dunkerque à la fin du mois de mai 1940, avant de rejoindre, via l'Espagne, Londres et la France Libre en juin 1943. Il s'engage chez les paras, au 1er bataillon d'infanterie de l'air (FAFL N°35934) puis est affecté au BCRA, les services spéciaux. 

En mars 1944, il est parachuté dans le nord de la France pour une mission de renseignement sur les rampes de lancement des missiles allemands. Arrêté, il avait été torturé par la Gestapo à Paris avant d'être placé dans un des derniers trains de déportés au moment de la libération de Paris en août 1944. Comme le raconte l'AFP, ce train avait été stoppé en gare de Bruxelles par l'avance des Alliés. 

Jean Sriber rejoint alors le 2ème régiment de chasseurs parachutistes ( 4ème SAS français) et participe à l'opération Amherst en Hollande. Là encore, la chance n'est pas avec lui : en avril 45, le stick du lieutenant Sriber est largué 60 km au sud de la DZ prévue, comme le raconte David Portier dans son livre sur les Parachutistes SAS de la France libre. Fai
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents