Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Grégory Baudouin, Président Cercle Jean Moulin : « Moderne Orange Mécanique ».

Publié par cercle Jean Moulin sur 29 Mars 2013, 20:30pm

Catégories : #Cercle Jean Moulin

« Un homme égorgé dans le métro à coups de tesson de bouteille », « un homme tue sa mère en pleine rue d’un coup de fusil ». Le poing commun de ces deux faits divers arrivés aujourd’hui ? Les deux hommes ont tranquillement attendu sur place, après avoir accompli leur crime, de se faire interpeller par les forces de l’ordre. On aurait cru qu’ils attendaient surtout que les victimes se relèvent comme dans un jeu vidéo au moment où une voix aurait dit « game over, try again ».

 

 

Sauf que ce n’était pas un jeu. Par deux fois, ceux du métro se sont battus, avant d’en venir aux mains une troisième fois pour l’issue fatale. Nous pouvons quand même nous interroger sur le pourquoi de la non-intervention du policier en civil présent, mais qui n’était pas en service. Une fois le forfait accomplit, il aurait alors décliné sa fonction et ils auraient attendu ensemble, tranquillement, les forces de l’ordre.

 

Nous vivons vraiment une époque dingue pour ne pas dire folle, si ce n’est complètement déjantée. La vie n’a plus aucune valeur. Les truands, et certains flics (une infime minorité heureusement) non plus d’ailleurs. Aujourd’hui gavés de jeux vidéos, de séries et de films policiers de plus en plus violents, de récentes études montrent et démontrent qu’il y a non pas  une augmentation mais une explosion des violences physiques aux personnes, des violences gratuites ; celles-ci accompagnant, ou pas, un vol ou une tentative de vol.

 

Auparavant, une bagarre se faisait aux poings en un contre un, et se soldait par la victoire d’un seul. Aujourd’hui, très courageusement, c’est en bande, en meute que cela se fait. La meute attaque, agresse et cela se termine à coup de marteau dans la tête dans un parc public, à coup de cutter dans une école, à coup de batte de base-ball ou à coup de club de golf pour faire original. La béquille de marche utilisée comme un tonfa est de plus en plus prisée dans les quartiers ; car si elle est utilisée comme arme par destination, le porteur dit bien sûr, aux forces de l’ordre qui l’interrogent, avoir quelques problèmes articulaires ; mais comment savoir le vrai du faux, et la béquille n’est pas reconnue en arme de 6ème catégorie donc…. C’est aussi en meute qu’on viole au cours d’une « tournante ». Le traumatisme n’en ai que plus grand, surmultiplié par le nombre d’auteurs ; et leur violence démultipliée par l’effet de groupe et la sexualité apprise sur le net via des films pornos, eux aussi des plus trashs.

 

Mais c’est seul que le violeur ou le tueur passera devant la justice, quand ils comparaissent devant un magistrat. La Police, la Justice se sentent, elles aussi, bien seules mais aussi désarmées (dans tous les sens du terme) et désemparées devant autant de violences et si peu de valeurs, lesquelles semblent issues de films à la Kubrick ou comme « Saw ».

 

Mais une question me vient à l’esprit : l’ouvrage de Laurent Obertone  « La France orange mécanique », nouveau livre de chevet de Marine Le Pen ne dit-il pas, au milieu de ses poncifs, quelques vérités ? …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents