Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


ça s'est passé un...16 mars

Publié par cercle Jean Moulin sur 16 Mars 2013, 20:48pm

Catégories : #ça c'est passé un ...

Événements
16 mars 597 av. J.-C. : Nabuchodonosor s'empare de Jérusalem

Le 16 mars de l'an 597 avant JC, Jérusalem tombe aux mains de Nabuchodonosor. Le roi de Babylone emmène les habitants en captivité et, l'année suivante, détruit le Temple de Salomon. Il reçoit la soumission du royaume de Juda, ultime survivance duroyaume d'Israël fondé quatre siècles plus tôt par Saül, David et Salomon...

suite de l'article
16 mars 1244 : Le bûcher de Montségur

Le 16 mars 1244, Raymond de Pareille, seigneur de Montségur (dans les Pyrénées ariégeoises), se rend au sénéchal Hugues des Arcis. Plus de deux cents hérétiques cathares - Bonshommes et Bonnes femmes -, qui s'étaient réfugiés dans la forteresse, refusent de renier leur foi et montent volontairement sur le bûcher, au « Prats dels Crémats » (Champ des Brûlés)...

suite de l'article
16 mars 1527 : Babur chah écrase les princes rajpoutes

Le 16 mars 1527, Babur chah écrase les princes rajpoutes à Khanoua. L'année précédente, le chef turc avait déjà écrasé le sultan de Delhi. Sa dynastie allait dominer les Indes jusqu'à l'arrivée des Anglais.


16 mars 1831 : Publication de Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris sort en librairie le 16 mars 1831...

suite de l'article
16 mars 1914 : Mme Caillaux tire sur Gaston Calmette

Le 16 mars 1914, Henriette Caillaux tue Gaston Calmette, directeur du Figaro, par crainte que son passé sentimental soit étalé sur la place publique. 

Ce coup de revolver est le premier d'une série de trois qui entraîneront la France et l'Europe dans la plus grande tragédie de leur Histoire (le second tuera l'archiduc Ferdinand à Sarajevo, le 28 juin, et le troisième aura raison de Jean Jaurès à Paris, au café du Croissant, le 31 juillet de la même année)...

suite de l'article
16 mars 1935 : Hitler rétablit le service militaire

Le samedi 16 mars 1935, profitant de l'atonie du week-end, Adolf Hitler annonce le rétablissement du service militaire obligatoire...

suite de l'article
16 mars 1968 : Le massacre de My Lai

Le 16 mars 1968, au plus fort de la guerre du Vietnam, 350 à 500 habitants des hameaux de My Lai et My Khé, près du village de Song My, sont massacrés par une compagnie américaine.

La tragédie ne sera révélée par le haut commandement qu'en novembre 1969, au plus fort de la contestation de la guerre. Elle va devenir le symbole des horreurs de cette guerre des rizières, où l'ennemi est invisible.

Un seul responsable sera condamné : le lieutenant Calley. Il sera libéré en 1974...


16 mars 1978 : Les Brigades Rouges enlèvent Aldo Moro

Aldo Moro otage des Brigades Rouges (1978)Le 16 mars 1978, les Brigades Rouges enlèvent Aldo Moro (62 ans). Le président respecté de la droite démocrate-chrétienne sera retrouvé assassiné dans le coffre d'une voiture, le 9 mai 1978, au coeur de Rome, à mi-distance du siège de la Démocratie chrétienne et du Parti communiste.

Aldo Moro a été de fait enlevé le jour où il devait concrétiser à la Chambre des députés un rapprochement historique avec le deuxième parti italien.

Les Brigages Rouges (en italien Brigate rosse), un groupe terroriste fondé en 1970 par un néo-fasciste passé à l'extrême-gauche, Renato Curcio, voulaient concrecarrer ce rapprochement et faire sombrer la démocratie italienne dans l'espoir qu'une nouvelle dictature susciterait contre elle un mouvement révolutionnaire !

Le Président du Conseil Giulio Andreotti n'en avalise pas moins le rapprochement entre son parti, la DC, et le PCI. Le gouvernement refuse par ailleurs toute négociation avec les terroristes malgré les messages envoyés par l'otage.

L'émotion est immense en Italie avec ce crime qui porte à son paroxysme la folie terroriste des «années de plomb» de la décennie 70. Des questions restent posées sur les complicités dont les terroristes ont pu bénéficier au sein de la police et de l'administration ainsi que sur l'attitude rigide des dirigeants politiques...


16 mars 1988 : Gaz mortels à Halabja

Le dimanche 16 mars 1988, alors qu'elle combat l'Iran depuis huit ans déjà, l'armée irakienne attaque avec des gaz mortels la ville kurde de Halabja. On évalue le nombre des victimes civiles à plusieurs milliers.

Le dictateur Saddam Hussein, violant toutes les conventions internationales, a employé les gaz parce que cette ville était tombée aux mains de résistants kurdes, lespeshmergas du commandant Talabani, soutenus par les gardiens de la Révolutioniraniens. Pour l'heure, ce crime de guerre commis avec les armes chimiques fournies par les industriels occidentaux suscite une protestation molle de la part des démocraties mais il pèsera lourd lors du procès du dictateur en 2007.


C'est sa fête : Bénédicte

Originaire d'Assise, en Italie, Bénédicte entra dans l'ordre religieux des Clarisses fondé par Sainte Claire, une disciple de Saint François d'Assise. Elle succéda à celle-ci comme abbesse du couvent Saint-Damien en 1253.

Décès
Jean Monnet
9 novembre 1888 à Cognac - 16 mars 1979 à Bezoches

 

Négociateur hors pair, Jean Monnet met sur pied pendant les deux guerres mondiales des programmes pour les approvisionnements en blé ou en armes des alliés. 

Entre les deux guerres, il traite des dossiers comme le partage de la Silésie entre la Pologne et l'Allemagne, l'avenir de la Sarre ou encore le redressement économique de l'Autriche. Lors de l’invasion de la France par l’Allemagne nazie, jamais à court d’idées, il suggère à Churchill une fusion immédiate de la France et de l’Angleterre mais sa proposition arrive trop tard. 

À la Libération, il met sur pied un plan de modernisation et d'équipement de la France qui porte son nom et crée le Commissariat au Plan. Enfin et surtout, il propose au ministre Robert Schuman le projet d’une Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). De là sortira l’Union européenne actuelle. Jean Monnet a bien mérité son titre honorifique de «Père de l'Europe».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents