Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


ça s'est passé un...14 septembre

Publié par cercle Jean Moulin sur 14 Septembre 2012, 22:24pm

Catégories : #ça c'est passé un ...

Événements
14 septembre 786 : Haroun al-Rachid devient calife

Le 14 septembre 786, Haroun al-Rachid devient calife de Bagdad. Ce contemporain de Charlemagne portera l'empire arabo-musulman de Bagdad à son apogée...

suite de l'article
14 septembre 1759 : Mort de Montcalm et Wolfe

Le 14 septembre 1759, le marquis de Montcalm meurt en défendant la ville de Québec.

Il a été blessé la veille lors d'un assaut donné par les troupes anglaises du général James Wolfe, également tué au cours de la bataille. Celle-ci va livrer aux Anglais la capitale de la Nouvelle-France...

suite de l'article
14 septembre 1829 : Paix d'Andrinople

Le 14 septembre 1829 est signée la paix d'Andrinople. Après la défaite navale de Navarin, le sultan Mahmoud II se résout à reconnaître une très large autonomie à la Grèce. Son indépendance pleine et entière sera reconnue un peu plus tard à Londres. La Moldavie, la Valachie et la Serbie, autres principautés chrétiennes des Balkans sous domination turque, deviennent autonomes.id


14 septembre 1925 : Première exposition surréaliste

Le 14 septembre 1925 s'ouvre la première exposition surréaliste. À Paris, Max Ernst, Man Ray, Pablo Picasso, Juan Miro et Giorgio de Chirico révèlent au public une peinture fortement inspirée par les développements de la psychanalyse.


Drame sur la Côte
Le 14 septembre 1927, sur la Promenade des Anglais, à Nice, la célèbre danseuse irlandaise Isadora Duncan meurt par étranglement, sa longue écharpe s'étant enroulée dans la roue arrière de sa voiture.
Naissance
Alexander von Humboldt
14 septembre 1769 à Berlin (Prusse, Allemagne) - 6 mai 1859 à Berlin (Prusse, Allemagne)

 

Alexander von Humboldt (Alexandre de Humboldt) est le frère cadet du baron Wilhelm von Humboldt, linguiste célèbre, fondateur de l'Université de Berlin. Il rencontre à Paris un chirurgien de marine partageant comme lui le désir de courir le monde, Aimé Goujaud, dit Bonpland. Les deux amis s'embarquent pour l'Amérique du sud et vont l'explorer en tous sens de 1799 à 1803. Le compte-rendu détaillé de ses voyages vaut à Humboldt d'être qualifié de «second découvreur de l'Amérique».

 

Décès
Dante
vers 1265 à Florence (Italie) - 14 septembre 1321 à Ravenne (Italie)

 

Né à Florence au temps de sa première splendeur dans le foyer d'un modeste prêteur sur gages, Dante Alighieri est le plus célèbre poète italien. Il est à l'origine de la langue italienne, avec la Commedia (La Divine Comédie) premier poème écrit en toscan et chef-d'oeuvre de la littérature universelle.

Le «triste Florentin» (selon le mot de Joachim du Bellay) est initié à la poésie par les poètes du dolce stil nuovo. Par son style, il exprime une rupture avec la tradition médiévale de l'amour courtois, tradition à laquelle lui-même n'a pas manqué de sacrifier en célébrant son amour platonique pour une mystérieuse Béatrice Portinari, qu'il aurait rencontré à 9 ans.

Il est impliqué à partir de 1295 dans les querelles qui secouent les deux factions florentines du parti guelfe au pouvoir, les Blancs et les Noirs. Cela lui vaut d'être chassé de sa ville et meurt en exil à Ravenne.

 

Louis-Joseph de Montcalm
28 février 1712 à Nîmes - 14 septembre 1759 à Québec (Nouvelle-France)

 

Louis-Joseph de Saint-Véran, marquis de Montcalm, seigneur de Candiac, Tournemine, Vestric, Saint-Julien et Arpaon, baron de Gabriac, appartient à une famille ancienne et distinguée de la noblesse de robe, qui s'est tournée au XVIIe siècle vers la carrière militaire. 

À 20 ans, il débute sa carrière militaire en Rhénanie, et ensuite pendant la guerre de la Succession d'Autriche. Il devient colonel du régiment d'Auxerrois et Chevalier de saint Louis, distinction accordée très certainement pour ses actes de bravoure...

La paix est signée en 1748 et pendant les sept années qui suivent, Montcalm vit la vie d'un gentilhomme de province entre son château de Candiac et la vie sociale de Montpellier. C'est alors qu'on lui propose de prendre le commandement des troupes qui combattent en Nouvelle-France. Il est à cet effet nommé maréchal de camp.

 

James Fenimore Cooper
15 septembre 1789 à Burlington (New Jersey, États-Unis) - 14 septembre 1851 à Copperston (New York, États-Unis)

 

James Fenimore Cooper est l'auteur du dernier des Mohicans.

 

William McKinley
29 janvier 1843 à Niles (Ohio) (États-Unis) - 14 septembre 1901 à Buffalo (New York) (États-Unis)

 

Élu une première fois en 1896 et une seconde quatre ans plus tard, William McKinley est le 25e président des États-Unis. Il engage une politique protectionniste et dans le même temps engage son pays dans une guerre très profitable contre l'Espagne. À l'issue de celle-ci, les États-Unis mettent la main sur les dernières colonies espagnoles.

Le président est assassiné par un anarchiste à 58 ans. Son vice-président et successeur Theodore Roosevelt va néanmoins poursuivre sa politique...

 

Pierre Savorgnan de Brazza
26 janvier 1852 à Castelgandolfo (Italie) - 14 septembre 1905 à Dakar (Sénégal)

 

Issu d'une famille aristocratique romaine, Pierre Savorgnan de Brazza suit en France une formation d'officier de marine et, passionnément désireux de servir son pays d'adoption, se fait naturaliser.

En 1871, lors d'un voyage dans un petit établissement français au Gabon, il cultive le projet d'explorer le bassin du Congo. En usant de diplomatie, il obtient le ralliement à la France des rois locaux et jette les bases de l'Afrique Équatoriale française (AEF). Son action lui vaut un immense prestige en France et concourt à populariser les entreprises coloniales.

En 1905, dépité d'apprendre que les Noirs du Congo français seraient exploités et maltraités par les colons, il obtient d'effectuer une mission d'enquête officielle sur place mais meurt sur le retour. Tandis que l'explorateur bénéficie de funérailles nationales, son rapport est enfoui dans les archives sans publicité aucune.

En 2005, à l'occasion du centième de la mort de l'explorateur, le gouvernement du Congo-Brazzaville, lance la construction d'un mémorial à sa mémoire dans la capitale qui porte son nom. Sa dépouille ainsi que celles de sa femme et de leurs quatre enfants y reposent également...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents