Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Le Cercle Jean Moulin est signataire de la demande de Mémoire des Amis des Républicains Espagnols en Région Parisienne dans la recherche  ardue d’un lieu « digne »  d’honorer dans  notre capitale tous les Républicains espagnol

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 19 Mars 2021, 21:23pm

Catégories : #Mémoire des Amis des Républicains Espagnols en Région Parisienne, #ARE RP, #Mémoire, #Mémoire des Républicains Espagnols, #Retirada, #camp d'internement, #Mémoire de l'Internement

Le Cercle Jean Moulin est signataire de la demande de Mémoire des Amis des Républicains Espagnols en Région Parisienne dans la recherche  ardue d’un lieu « digne »  d’honorer dans  notre capitale tous les Républicains espagnol

Zone de Texte:

 

À Paris, le 16 Mars 2021

 

 

 

 

 

 À Monsieur Emmanuel MACRON,

 Président de la République.

 

Monsieur le Président de la République,

   Notre Association, Amis des Républicains espagnols en Région parisienne, regroupe des descendants des réfugiés politiques qui quittèrent l’Espagne tombée aux mains du général Franco au printemps de 1939.  Très sensibles à l’hommage rendu au Président de la République don Manuel AZAÑA, mort en exil à Montauban et dont nous vous exprimons ici notre profonde reconnaissance, nous avons l’honneur d’attirer votre attention sur le souhait que nous avons formulé à Madame la Maire de Paris en maintes occasions que soit attribué un lieu à Paris dédié aux Républicains espagnols. En effet, fidèles aux idéaux de la République Française et à la culture de ce pays qu’ils ont diffusée au cours des deux républiques qui ont vu le jour en Espagne, ils se sont engagés dans le combat contre le fascisme jusqu’à la libération de Paris. Combat inachevé… puisque l’Espagne attendra la mort du dictateur pour retrouver        les « Lumières ». 

   Pour le moment, depuis le 24 août 2014, date de notre première demande adressée à Madame HIDALGO, il nous a été répondu que « il n’y a pas actuellement de lieu digne à Paris pour rendre hommage aux Républicains espagnols » et que l’on nous « informerait lorsque l’on trouverait un tel lieu ».

   En conséquence, nous souhaitons attirer votre attention sur l’attente sincère des enfants et petits enfants issus de l’exil des Républicains qui vivons en France, devenue notre patrie, et vous prions, Monsieur le Président de la République, de bien vouloir nous venir en aide et d’assister Madame la Maire de Paris dans sa recherche  ardue d’un lieu « digne »  d’honorer dans  notre capitale tous les Républicains espagnols :  ceux exilés, femmes, enfants, vieillards et combattants de 1939, ceux ayant échappé plus tard aux serres de la dictature franquiste et des camps nazis, ayant trouvé refuge et paix dans notre pays, comme, pour ne citer qu’eux, ô combien éminents, don Juan NEGRIN et Francesc BOIX (enterrés au Père Lachaise) ou don Fernando VALERA, président du gouvernement en exil jusqu’en 1977 (enterré au cimetière du Montparnasse).

   Convaincus que vous voudrez étudier notre requête, nous vous adressons, Monsieur le Président de la République, nos respectueuses salutations.

Pour les ARE de RP

M. Paul SERRANO, descendant de réfugiés politiques

Mme Agnès CAYOL (13, allée des Eiders, 75019, Paris)

M. Fortunato GARCIA GARCIA, exilé.

M. Daniel SERRANO, ex-combattant républicain (centenaire) 
Mme Leonor FABRA,
descendante de réfugiés politiques

Mme Christina CREVILLÉN, descendante de réfugiés politiques

Mme Liliane TAMUSSIN, rédactrice La VOCE (magazine des Italiens en France)

M. Frédéric CHARLES

Mme Frédérique TORRES-GUINET, descendante de républicains espagnols

Mme Sonia SORIANO, descendante de réfugiés politiques.

Mme Rose-Marie SERRANO, fille d’exilé, nièce de fusillé à Madrid.

 

Appuient également cette demande

 

M. Frédéric PIC, descendant de réfugiés politiques

M. Eloi MARTINEZ, président d’ASEREF (Association pour le Souvenir de l’Exil Républicain espagnol en France)

M. Jean- Pierre HEMMEN,  fils de Jean HEMMEN (commissaire de guerre de la 14°BI fusillé par les nazis).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents