Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Restitution d'un tableau de maître saisi par les nazis en 1943

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 9 Avril 2019, 21:47pm

Catégories : #spoliation, #Mémoire de la Déportation, #camp d'extermination, #Shoah, #rafle, #SS, #Gestapo, #Hermann Göering

Restitution d'un tableau de maître saisi par les nazis en 1943
>Culture & Loisirs|Christine Lamiable|08 avril 2019, 9h24|0
« Le Savant aiguisant sa plume », peint en 1639, a été rendu aux ayants droit de la famille Schloss, le 1er avril, à New York

 

LE PARISIEN WEEK-END. Une oeuvre du Néerlandais Salomon Koninck, dérobée en 1943 par les nazis au collectionneur juif français Adolphe Schloss, a été remise à ses héritiers le 1er avril. Elle avait refait surface en 2017 sur le marché de l’art new-yorkais.

 
 

« Comme une stèle que l’on redécouvre », a déclaré Michel Vernay, arrière-petit-fils d’Adolphe Schloss. Une toile de ce collectionneur juif français, volée en 1943 par des S. S. allemands et des hommes de main de la Gestapo française, a été restituée à ses descendants le lundi 1er avril, à New York.

« A Scholar Sharpening His Quill » (« Le Savant aiguisant sa plume »), peinture de 1639 du Néerlandais Salomon Koninck, leur a été remise en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères.

 

Elle faisait partie de la collection d’Adolphe Schloss, riche de 333 tableaux de maîtres flamands et hollandais. « L’une des plus importantes de l’avant-guerre, avec celles de Rothschild et de Paul Rosenberg », précise Emmanuelle Polack, historienne et spécialiste du marché de l’art sous l’Occupation.

Cachés par les enfants d’Adolphe Schloss en 1939, au château de Chambon (Haute-Vienne), les tableaux avaient été saisis par les Allemands sur dénonciation d’un marchand, Jean-François Lefranc.

LIRE AUSSI > Ces ta

 

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/restitution-d-un-tableau-de-maitre-saisi-par-les-nazis-en-1943-08-04-2019-8045619.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents