Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Fachosphère & néo-nazi : 1/ facebook & le nationalisme blanc 2/ dieudonné l'ouvre un peu moin à son procès 3/ vente de figurines nazies vue en caméra cachée 4/ propagation des contenus néo-nazi en ligne 5/ néo-nazi en Ukraine

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 28 Mars 2019, 21:45pm

Catégories : #fachosphère, #néo-nazis, #justice, #extrême-droite

À son procès pour fraude fiscale, Dieudonné invoque son droit au silence

Les investigations avaient mis au jour quelque 1,4 million d'euros en liquide accumulés entre 2009 et 2014 par l’humoriste, qui se disait à l’époque ruiné et insolvable.

 
 

Au deuxième jour de son procès à Paris pour fraude fiscale, blanchiment ou encore abus de biens sociaux, le polémiste Dieudonné M’Bala M'Bala a opposé au tribunal son « droit au silence » mercredi lors de son premier interrogatoire.

« Je crois que tout est dans le dossier », « Je laisse le soin à mes avocats de vous répondre », « Je vais exercer mon droit au silence » : soumis aux nombreuses questions de la présidente du tribunal correctionnel, l’humoriste controversé a refusé de s’expliquer.

 

Les juges ont ensuite entamé l’examen du fond de l’affaire par les poursuites pour abus de biens sociaux contre Dieudonné et sa compagne Noémie Montagne au préjudice de leur société, les Productions de la Plume. Noémie Montagne en était la dirigeante de droit.

Pas de réponse sur l’absence de caisse enregistreuse

 

« Vous n’apparaissez pas comme gérant de la société, pas forcément comme expéditeur ou récept

http://www.leparisien.fr/faits-divers/a-son-proces-pour-fraude-fiscale-dieudonne-invoque-son-droit-au-silence-27-03-2019-8041254.php?fbclid=IwAR2CXYozjpiNh2yi4h5t31GQxmtlsLWMZmT8aZ3cKS94peTZiW3e25lov0g#xtor=AD-1481423553

 
Invoquer ce droit au silence, « c’est un choix de défense, lorsqu’on veut être précis, de ne pas laisser place à l’interprétation », a défendu l’humoriste. AFP/Kenzo Tribouillard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents