Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Saint-Connan. Il est encore temps de découvrir l’exposition sur la Déportation

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 13 Février 2019, 22:27pm

Catégories : #Mémoire de la Déportation, #camp d'extermination, #Nacht und nebel, #NN

Anaïs Laudren, animatrice ; Agnès Sagit, vice-présidente du Pôle de l’Étang-Neuf ; et Christine Nicolas-Labeyrie, de l’Amicale de Dachau.
Anaïs Laudren, animatrice ; Agnès Sagit, vice-présidente du Pôle de l’Étang-Neuf ; et Christine Nicolas-Labeyrie, de l’Amicale de Dachau

 

L’exposition temporaire « Déportations, préservation, valorisation, transmission » est visible jusqu’au 25 février 2019, au musée de la Résistance en Argoat, à Saint-Connan (Côtes-d’Armor). Elle dévoile trois volets de ce pan de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Visible depuis octobre 2018, l’exposition « Déportations, préservation, valorisation, transmission » est en place jusqu’au 25 février 2019, au sein du musée de la Résistance en Argoat, à Saint-Connan (Côtes-d’Armor).

Un lieu dédié à la mémoire, où les visiteurs pourront découvrir 24 œuvres d’Isaac Celnikier, « artiste rescapé des camps nazis » , précise Agnès Sagit, vice-présidente de l’association de gestion du pôle de l’Étang-Neuf.

Né en 1923 à Varsovie, en Pologne, celui que l’on nommera plus tard « le peintre de la Shoah » a été déporté à l’âge de 20 ans dans les camps de concentration de Stutthoff, Birkeneau, Bua (Auschwitz II et III), Sachenhausen et Flossenburg. Avant d’être interné dans un camp soviétique, d’où il parviendra à s’échapper.

24 œuvres exposées pour la première fois en Bretagne

« Ce sont les persécutions antisémites de 1969 en Pologne qui vont pousser Isaac Celnikier à débuter ses gravures sur l’Holocauste » , poursuit Agnès Sagit. Au total, il « tracera le souvenir de sa déportation » par le biais de 80 gravures, dont 24 constituent le recueil de la Mémoire gravée . Ce sont ces 24 œuvres qui, pour la première fois, sont présentées en Bretagne.

« Ces œuvres sont accompagnées de ses commentaires, souligne la vice-présidente.Dans une vitrine, un atelier de graveur a été reconstitué pour permettre aux visiteurs d’appréhender le travail de l’artiste. »

L’histoire de la Déportation à Dachau expliquée

Un autre volet mettant en exergue la Déportation est constitué de 24 panneaux. Ceux-ci ont été réalisés par l’Amicale de Dachau. Comprenant textes et visuels, ils expliquent l’histoire de la déportation, « au travers de l’exemple du camp de concentration

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-connan-22480/saint-connan-il-est-encore-temps-de-decouvrir-l-exposition-sur-la-deportation-6220785

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents