Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Fusillade de Carcassonne : Le stock illicite de munitions était “un mal nécessaire”

Publié par cercle Jean Moulin sur 11 Avril 2013, 18:49pm

Catégories : #Parachutiste 2ème REP Forces Spéciales Gal Bigeard

Le 10 avril s’est donc ouvert devant le tribunal correctionnel de Montpellier le procès d’anciens militaires du 3e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa) pour leur implication dans la fusillade ayant eu lieu lors d’une démonstration dynamique d’un groupement de commandos parachutistes (GCP) dans le cadre d’une journées portes ouvertes de cette unité implantées à Carcassonne.

Au cours de l’enquête de commandement lancée après ce drame, au cours duquel 16 personnes furent blessées, il avait été découvert deux stocks illégaux de munitions, dont l’un dans une armoire fermée à clé et située dans les locaux du GCP. Quant au second, il a été transféré dans les deux jours suivants sur un autre site à bord de 3 camions – un pour chaque type de munitions – pour officiellement les mettre en sécurité comme l’exige le règlement et non pour les dissimuler aux gendarmes. C’est du moins l’explication avancée par l’avocat colonel Merveilleux du Vignaux, l’ancien chef de corps du 3e RPIMa.

Dans un premier temps, lors de la première journée de ce procès, la question a été de savoir comment l’auteur des tirs, le sergent Nicolas Vizioz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents