Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Inceste, objection de conscience... Coup d'oeil sur les (pires) amendements de l'opposition Par Antoine Patinet

Publié par cercle Jean Moulin sur 29 Janvier 2013, 11:00am

Catégories : #LGBT homophobie biphobie - lesbosphobie transphobie

Avant l'examen du projet de loi en séance cet après-midi, coup d'oeil sur les amendements qui vont être débattu dans l'hémicycle. Pour mener à bien sa stratégie d'obstruction, l'opposition ne manque pas d'idées...

 

A quelques heures du début du marathon législatif, l'examen des amendements déposés prête à sourire... ou pas. La multitude de propositions, disponibles en ligne, constitue une stratégie d'obstruction parlementaire utilisée régulièrement, toutefois dénoncée par les députés de la majorité. Parmi les 5362 amendements déposés sur le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe, près de 5000 émanent de l'opposition, et certains parlementaires ont choisi la provocation comme diversion.

A commencer par le député d'extrême-droite Jacques Bompard, qui se distingue par son imagination en matière de contre-propositions farfelues et d'un goût douteux. L'amendement n°4662 propose d'abroger les articles 144 et 145 qui fixent l'âge légal du mariage à 18 ans, ce qui reviendrait à autoriser les unions avec des mineurs.

Polygamie, inceste, plaisanterie
Dans le même esprit, il propose deux amendements visant à abroger l'article 163 du code civil, qui interdit les mariages entre membres d'une même famille. Il se justifie comme suit «pour supprimer toute forme de discrimination, il conviendrait de l'étendre à toutes les formes de famille, sans distinction de sexe, d'orientation sexuelle, d'origine, de nombre, d'âge ou de lien de parenté.» Un autre propose d'ouvrir le mariage à plus de deux personnes.

Dans une dernière proposition, il suggère qu'en cas de désaccord sur le prénom de l'enfant, ce dernier devra prendre «automatiquement comme premier prénom le premier prénom de l'officier de l'état civil qui reçoit la déclaration» pour reconnaître le mérite des officiers d'état-civil.

Le FN et l'UMP sont d'accord
C'est toujours Jacques Bompard qui co-signe, avec Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, un amendement visant à amputer le projet de loi de l'alinéa 15, qui autorise les couples bi-nationaux à se marier. Henri Guaino, principale voix de la droite contre le texte, a également déposé un amendement en ce sens, tout comme Luc Chatel, l'ancien porte-parole du gouvernement Fillon.

Ce ne sont d'ailleurs pas les seuls points sur lequel l'UMP et le FN s'accordent. Quatre amendements ont été co-signés par des députés de l'UMP et le député d'extrême-droite Gilbert Collard. Ils visent à donner la possibilités aux maires ou adjoints de refuser la célébration d'un mariage homosexuel pour «objection de conscience.» Plusieurs autres élus UMP ont proposé des amendements en ce sens.

Retournement de veste? 
En revanche, quatre députés U

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents