Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


La zone euro au bord de l’implosion

Publié par cercle Jean Moulin sur 19 Juin 2012, 11:36am

Catégories : #Nicolas Dupont Aignan & Debout la République

Banniereblog

Il y a quelques jours, Thierry Fressoz parlait naïvement du « retour inattendu de l’idée européenne ». Mais, depuis, les dirigeants européens se critiquent sévèrement par média interposés, ce qui pourrait hâter la fin de cette construction monétaire qui se révèle ingérable.
Querelle sur l’euro
La querelle actuelle sur l’avenir de la zone euro est d’autant plus grave qu’elle a lieu alors que les taux sur la dette espagnole n’ont jamais été aussi hauts. Et ses désaccords étalés en public accentuent la tension sur les marchés, précipitant le besoin d’un énième plan, sur lequel il semble bien évident que les dirigeants européens sont incapables de s’entendre. Bref, à la veille d’un vote crucial en Grèce, l’avenir de la monnaie unique ne semble plus tenir qu’à un fil.
Le sujet de la querelle est simple. François Hollande a publié un plan pour sortir de la crise de la zone euro qui représente une simple fuite en avant qui consiste à mettre en commun une partie de la dette des Etats européens et de créer une garantie commune des dépôts bancaires pour éviter les fuites de capitaux. Mais ce shéma revient à demander à l’Allemagne de devenir la caution de dernier ressort de l’ensemble des pays européens, ce qui n’enchante pas Berlin.
Face à ce plan et aux critiques du nouveau gouvernement, Angela Merkel a répondu de manière très ferme en affirmant que « la médiocrité ne doit pas devenir l’étalon en zone euro » et que « les réflexions sur la mutualisation de la dette sont peut être dans l’intérêt de certains sur les marchés, mais elles mèneraient l’Allemagne à la médiocrité ». Pour
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents