Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Jean Gabin contre l’Europe de l’argent et des conflits d’intérêt Christopher Lings

Publié par cercle Jean Moulin sur 31 Janvier 2013, 11:51am

Catégories : #Divers

Jean Gabin incarne Emile Beaufort dans Le Président

Dans le film Le Président (1961), réalisé par Henri Verneuil et dialogué par Michel Audiard, Jean Gabin incarne Émile Beaufort, le président du Conseil qui, dans un mémorable discours à l’Assemblée nationale, va s’opposer à la construction d’une Europe de l’argent, de la corruption et des conflits d’intérêts.

« Tout le monde parle de l’Europe, mais c’est sur la manière de faire cette Europe que l’on ne s’entend plus »s’exclame-t-il dans un premier temps, s’en prenant à Philippe Chalamont, président du Groupe des Indépendants Républicains à la Chambre des députés et étroitement lié aux puissances d’argent. Et ce dernier de dénoncer le projet de « constitution de trusts horizontaux et verticaux et de groupes de pression qui maintiendront sous leur contrôle non seulement les produits du travail mais les travailleurs eux-même ».

Le Président, d'Henri Verneuil avec Jean Gabin et Bernard Blier

Cliquez pour commander

« Si cette Assemblée avait conscience de son rôle, elle repousserait cette Europe des maîtres de forges et des compagnies pétrolières. Cette Europe qui a l’étrange particularité de vouloir se situer au-delà des mers, c’est à dire partout sauf en Europe ! » renchérit-il, accusant les « élus du peuple » de voter en fonction de leurs intérêts. Car intérêt il y a ! Tous ou presque occupent un poste important dans le privé et n’ont pas les capacités de voter en « oubliant qui ils sont ». Émile Beaufort en a bien conscient et, liste nominative en main, se met à énoncer par ordre alphabétique les titres de chacun des députés présents dans la salle, au sein de leur parti qui ne sont plus que des « syndicats d’intérêt ».

Avant de quitter ses fonctions, le président Beaufort, magistralement interprété par le charismatique Jean Gabin, lance une dernière semonce à son auditoire révolté : « Vous allez fa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents