Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Parité : l’heure des femmes serait-elle (enfin) arrivée ? par Michelle Vianès

Publié par cercle Jean Moulin sur 29 Janvier 2013, 12:39pm

Catégories : #Divers

 

http://www.voixdelain.fr/blog/2013/01/25/parite-l%E2%80%99heure-des-femmes-serait-elle-enfin-arrivee/

Michèle Vianès, présidente de Regards de femmes.

  • Illustration actu

A l’heure où les députés vont débattre du projet de loi visant à instaurer la parité dans les assemblées départementales, l’association Regards de Femmes, épaulée par le Conseil général, invite les femmes à une série de réunions interactives.

Objectif : les former et les informer sur le fonctionnement des collectivités et promouvoir leur accession à des fonctions politiques. A commencer par les conseils municipaux et les conseils généraux.

« Il s’agit de montrer aux femmes qu’elles aussi peuvent s’engager (…) Les deux freins qu’elles évoquent le plus sont la peur de ne pas être capable et la peur de manquer de temps », explique Michèle Vianès, présidente de Regards de Femmes.

« Une des finalités de ces réunions, c’est montrer que les femmes sont tout aussi capables que les hommes et donner des bases méthodologiques pour gérer son temps, pour connaître le fonctionnement des collectivités, les contraintes d’une fonction publique… Des choses indispensables à une élue : savoir dire non, savoir se présenter, répondre aux médias, faire accepter son engagement par son entourage… »



Le poids de la culture


Des obstacles beaucoup moins lourds que le poids d’une culture de domination masculine ancestrale, alimentée par l’éducation, la religion, le « modèle » familial…

« Cette action répond modestement à notre volonté de débloquer des stéréotypes très profonds, à intégrer l’universalité des femmes, qui représentent la moitié de l’humanité dans notre façon de penser. De ce point de vue, il nous apparaît évident que les femmes doivent être représentées dans toutes les structures et à tous les échelons de la société. »


La parité imposée par la loi ne peut-être que transitoire. « Nous ne défendons pas la notion de quotas. Mais si la parité s’avère la meilleure façon de faire évoluer notre culture, alors elle est nécessaire. »


Besoin d’être vues

Plus les femmes seront visibles, plus leurs absences seront remarquées.« Dans conseils municipaux des villes, ou elles sont généralement plus représentées, les gens se sont habitués à les voir. A force, cela ne choque plus personne de leur confier des responsabilités (…) » affirme cette élue de Caluire.

L’important, c’est « qu’on arrive à ce chacun fass

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents