Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Où sont passés les terroristes ?

Publié par cercle Jean Moulin sur 1 Février 2013, 11:14am

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

http://www.lejsl.com/actualite/2013/02/01/ou-sont-passes-les-terroristes

Les soldats français ne rencontrent pas d’opposition. Photo AFP

Les soldats français ne rencontrent pas d’opposition. Photo AFP

Les dernières opérations militaires françaises n’ont pas rencontré d’opposition à Tombouctou et Kidal. Les combattants islamistes se sont repliés dans les montagnes dans le nord-est malien.


L’armée française avance. Sans rencontrer de résistance. L’état-major des armées a fait ce constat hier lors du débriefing de trois opérations menées en ce début de semaine.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des frappes aériennes ont détruit des centres de commandement, des camps d’entraînement et des dépôts de logistique de combattants islamistes à 100 kilomètres au nord de Kidal, dans le nord Mali.

Puis, en deux jours, mardi et mercredi, les hommes du 17 e régiment du génie parachutiste ont repris l’aéroport de Tombouctou et rétabli sa piste (lire par ailleurs).

Enfin, dans la nuit de mardi à mercredi, l’armée a pris position de l’aéroport de Kidal, qui après Gao et Tombouctou, était la dernière ville du Nord encore aux mains des groupes armés occupant cette région depuis près de dix mois.

« Ici aussi, il n’y a pas eu de combat. Les terroristes ne se trouvaient pas sur zone », a précisé le colonel Thierry Burkhard, chef de la cellule communication à l’état-major des armées.

Un ennemi qui se cache

Mais où est passé l’ennemi ? Les experts et sources sécuritaires régionales pensent que c’est dans les zones montagneuses de l’Adrar des Ifoghas de la région de Kidal que les combattants et chefs des groupes liés à al-Qaida se sont repliés après avoir fui les raids aériens de l’armée française à Gao et Tombouctou ces derniers jours.

Les militaires français pousseront-ils maintenant vers ces zones ? Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s’est refusé à toute précision sur une avancé
e

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents