Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Après Karlsruhe, le peuple est le dernier rempart

Publié par cercle Jean Moulin sur 17 Septembre 2012, 22:47pm

Catégories : #Divers

Ce matin la cour de Karlsruhe a validé le MES et le pacte budgétaire. Malgré la réticence des juges, 2 raisons peuvent expliquer les motivations de cette décision.

Tout d'abord Angela Merkel a donné énormément de garanties aux juges de la cour constitutionnel. Les fonds d'aide alloués au MES sont conditionnés à d'importantes restrictions budgétaires pour les pays bénéficiaires. De même Angela Merkel a été catégorique sur la mutualisation des aides et les eurobonds. Pour elle c'est Nein ! Dans cette affaire la chancelière a défendu au mieux les intérêts de l'Allemagne et a réussi à imposer aux autres pays sa vision de la politique monétaire et budgétaire. La meilleure preuve est le tournant de la rigueur annoncé dimanche par M. Hollande qui renie ses engagement de campagne en suivant la voie imposée par Berlin.

La deuxième raison est politique. La cour de Karlsruhe n'a pas voulu prendre la responsabilité de bloquer un mécanisme validé par le Parlement allemand et défendu par la chancelière depuis plusieurs mois. Devant la crise aiguë de la monnaie unique, les juges ne voulaient pas apparaître comme les "empêcheurs de tourner en rond". Ainsi les motivations alambiquées de leur avis sont un modèle de circonvolutions. En vérité les Allemands savent que l'avantage compétitif que leur donne l'euro vaut bien de prendre quelques libertés avec la Constitution. Le sursis donné à la zone euro est la meilleure façon de permettre aux autres pays européens de continuer à s'endetter pour acheter les produits allemands.

En réalité comme toujours quand l'essentiel est en jeu et que des décisions historiques s'imposent, seul le peuple e

http://www.debout-la-republique.fr/communique/apres-karlsruhe-le-peuple-est-le-dernier-rempart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents