Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


SAÔNE-ET-LOIRE : L'armée de terre recrute

Publié par cercle Jean Moulin sur 19 Avril 2013, 19:41pm

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

ARMEE.jpg

C'est un chef de corps responsable du grand quart Nord-Est de la France, le colonel Benoît Roux, qui est venu le rappeler ce jeudi au Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées de Saône-et-Loire (CIRFA), que l'armée recrute.



Benoît Roux remplaçait au pied levé le général Royal appelé à d'autres tâches ce jeudi pour assurer une conférence de presse sur le recrutment dans l'armée de terre française. Depuis plusieurs mois, ce sont 10 000 jeunes que les militaires recrutent partout en France, des postes prisés en période de crise économique. L'année dernière, 50 jeunes ont été retenus en Saône-et-Loire. Le chef de corps insistait sur une chose : l'accueil des tous les jeunes. « Nous recrutons sur tous les postes et dans tous les métiers, d'homme de rang à officier, sachant qu'un homme de rang peut évidemment devenir officier. Et nous recrutons à tous les niveaux d'étude, car l'escalier social est important pour nous... » « Escalier social », l'expression était employée à dessein. « En effet, pour monter un escalier, il faut produire un effort, l'image est importante. »

 

Pour ce qui est de l'évolution de carrière, Benoît Roux indiquait que 70 % des officiers sont issus du rang. « Et notre philosophie est d'accompagner les jeunes dès leur scolarité. Nous sommes partenaires de l'Education Nationale, du pôle Emploi, et des Missions locales. Cette année, nous accentuons notre campagne sur l'engagement, avec un slogan « je m'engage pour moi, pour les autres. » Après 6 mois de formation, les jeunes peuvent travailler sur les opérations Vigipirate. Après 1 an, ils sont opérationnels pour partir sur les fronts. Et après 5 ans d'engagement, la reconversion est plus facile. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents