«On savait Patrice Carvalho opposé à la stratégie du Front de Gauche et pas très en phase avec le Parti de Gauche», explique à Yagg Jean-Charles Lallemand (à gauche), secrétaire national du Parti de Gauche à l'égalité des droits, en réaction aux propos du député de l'Oise qui a déclaré dans Le Monde« Avec le pacs, ces gens [les couples gays et lesbiens, ndlr] sont protégés. Un mariage, c'est entre un homme et une femme».

L’INUTILITÉ D'UNE EXCLUSION
 «Sa position est minoritaire, il n'est pas question de l'exclure», insiste-t-il cependant. Il rappelle que les député-e-s du groupe Gauche Démocrate et Radicale ne sont que 15 à l'Assemblée nationale. Une exclusion risquerait de faire perdre du poids à l'ensemble du groupe pour les débats sur l'ouverture du mariage et de l'adoption pour tous les couples. Réputé réactionnaire dans son propre clan politique, le député de l'Oise est pourtant «sorti d'une triangulaire face au candidat sortant UMP François-Michel Gonnot et le candidat FN Michel Guiniot», note Jean-Charles Lallemand.

LAISSER RÉAGIR LE PARTI COMMUNISTE
Pour lui, pas question d'accabler le PCF: «Ce n'est pas une dissension au sein du parti. On savait qu'il était de la vieille garde, souligne-t-il. Après la réaction de Ian Brossat, ça aurait été de peu d'utilité pour nous de réagir et il était i

http://yagg.com/2012/07/23/pas-dexclusion-pour-patrice-carvalho-depute-pcf-oppose-a-legalite-des-droits/