Décidément, c'est la saison des coming-outs. En moins de 2 semaines, la skieuse Anja Paerson, le journaliste Anderson Cooper, le chanteur Frank Ocean sont sorti-e-s du placard. La footballeuse Megan Rapinoe vient de s'ajouter à la liste.

La milieu de terrain offensive de l'équipe des États-Unis et des Seattle Sounders Women (avec Hope Solo, la gardienne phare de l'équipe nationale) avait entr'ouvert la porte il y a quelques semaines, dans un entretien à Kick TV. Dans un entretien au magazine américain Out, elle ne laisse plus aucune place au doute.

«J'ai l'impression que le milieu du sport, de façon général, est encore homophobe, en ce qu'il y a très peu d'athlètes out, explique-t-elle. J'ai l'impression que tout le monde attend des coming-outs avec impatience. Les gens veulent – ont besoin – de voir qu'il existe des gens comme moi qui jouent au football pour les bons vieux États-Unis d'Amérique.»

Megan Rapinoe fait son coming-out alors qu'elle est en pleine activité et en pleine gloire. Elle avait notamment brillé lors de la Coupe du monde 2011 où, survoltée, omnipré

http://yagg.com/2012/07/04/la-footballeuse-americaine-megan-rapinoe-fait-son-coming-out/