Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Et maintenant une fuite sur l’homosexualité des prêtres

Publié par cercle Jean Moulin sur 23 Février 2013, 17:53pm

Catégories : #Laïcité - Franc-maçonnerie - religions - secte

La démission de Benoît XVI n’a rien à voir avec l’affaire selon les experts. Photo AFP

La démission de Benoît XVI n’a rien à voir avec l’affaire selon les experts. Photo AFP

Y a-t-il un lobby gay au Vatican ? Un quotidien italien l’affirme. Cette nouvelle révélation sulfureuse sans lien avec la démission du pape selon les spécialistes confirme le malaise de fin de pontificat de Benoît XVI.


Au XVI e siècle, juste avant les conclaves, Rome était parcourue de rumeurs d’enfants cachés de papes ou de cardinaux. Au siècle du mariage pour tous, c’est une affaire d’homosexualité de prélats qui secoue les solides colonnes du Bernin Place Saint-Pierre à quelques jours d’un conclave des plus incertains.

Une affaire de chantage. – Selon le quotidien La Repubblica, l’envie de démission de Benoît XVI aurait été confortée en octobre par un rapport d’enquête de 300 pages faisant référence à un « lobby gay » au Vatican. L’enquête a été menée par trois cardinaux à la retraite, et le fameux rapport serait enfermé dans un coffre des appartements pontificaux. Selon cet article, le cardinal espagnol de l’ Opus Dei, Julian Herranz, aurait évoqué le 9 octobre devant le pape « un réseau transversal uni par l’orientation sexuelle » et pour la première fois prononcé le mot homosexualité dans le saint des saints. Selon Panorama, le « lobby gay » du Vatican serait, « et de loin, le plus influent de tous ceux existant au sein de la Curie romaine. » Le rapport indiquerait que certains prélats auraient subi des chantages de laïcs auxquels ils seraient liés par des liens de nature mondaine. Parmi ces relations, des journalistes, des financiers, des personnalités du milieu gay de Rome…

Est-ce crédible ?. – « Il n’y aura ni démentis, ni commentaires, ni confirmations sur les spéculations, fantaisies et opinions », répond le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, laissant toutefois une place au doute. Benoît XVI avait évoqué en octobre sous forme de métaphore « les mauvais poissons » qui sont pêchés dans le filet de l’Eglise. Tout le monde a cru qu’il faisait référence aux affaires de prêtres pédophiles et aux révélations sur l’incurie de la gestion provenant de fuites dans son entourage. Pour l’historien du Vatican, Odon Vallet, « les informations viennent de l’intérieur et reflètent les difficultés actuelles de la papauté. Mais de là à parler de lobby gay et de lier la démission à ce sujet ». La démission de benoît XVI n’a rien à voir avec l’affaire. Selon son frère et son entourage, Benoît XVI aurait pris sa décision en mars au Mexique.

L’homosexualité, une réalité. – Les spécialistes de Vatican s’accordent néanmoins sur une réalité : il y a chez les religieux à Rome des hétérosexuels et des homosexuels, sans doute moins nombreux que dans les romans sulfureux e

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents