Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Mali: L'aviation française vise Aqmi à Tombouctou !

Publié par cercle Jean Moulin sur 23 Janvier 2013, 11:48am

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

L'aviation française a visé un "centre de commandement" d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) à Tombouctou, ville du nord-ouest de Mali, pays vers lequel les Etats-Unis ont annoncé mardi avoir commencé à transporter troupes et équipements français.

A New York, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué mardi l'intervention "courageuse" de la France au Mali, mais il a aussi réitéré ses craintes concernant l'impact de l'opération sur les civils et les droits de l'homme.

 

Sur le terrain, la France s'est attaquée directement à Aqmi, le plus important des trois groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali, en frappant plusieurs cibles, dont "un centre de commandement des terroristes" près de Tombouctou, selon des sources concordantes françaises.

Le palais que l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'était fait construire à Tombouctou, qui servait de QG aux islamistes, a notamment été détruit par ces frappes aériennes, selon des habitants et une source de sécurité malienne.

Un élu de la région de Tombouctou, Mohamed Ould Lemine, a confirmé: "Le palais de Kadhafi a été bombardé par les Français. C'était le quartier général des islamistes. Leurs provisions en carburant et en armes ont été détruits. L'endroit a même pris feu".

Lundi, le porte-parole de l'armée française s'était borné à confirmer des frappes aériennes françaises "à la périphérie" de Tombouctou.

Tombouctou, à 900 km au nord-est de Bamako, est une ville-phare de la culture musulmane en Afrique, classée au patrimoine mondial de l'humanité. Les jihadistes y ont détruit à plusieurs reprises d'anciens mausolées de saints musulmans et s'y sont livrés à des exactions (lapidations, amputations).

La France a dans le même temps bénéficié d'un soutien supplémentaire de la part des Etats-Unis: "A la demande du gouvernement français, nous avons commencé à affréter par les airs de l'équipement et du personnel de la France vers le Mali", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'armée américaine, sans autre précision.

Washington, qui fournit déjà une aide en matière de renseignements à l'intervention française, avait annoncé la semaine dernière qu'elle mettrait prochainement à la disposition de la France des avions de transports, excluant toutefois l'envoi de troupes.

A Gao et Tombouctou dans moins d'un mois

Plus de 2.150 soldats français sont déjà déployés au Mali, un chiffre qui va augmenter dans les prochains jours.

Onze jours après le début de l'intervention française qui a donné un coup d'arrêt à la progression des islamistes vers le Sud, le général Ibrahima Dahirou Dembélé, chef d'état-major de l'armée malienne a estimé que la "libération" de Gao et Tombouctou pourrait "ne pas prendre plus d'un mois".

Une colonne de soldats tchadie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents