Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


France Bisexualité Info (FBI)

Publié par cercle Jean Moulin sur 27 Août 2012, 21:12pm

Catégories : #LGBT homophobie biphobie - lesbosphobie transphobie

http://france-bisexualite-info.over-blog.com/ 
En Belgique, les associations LGBT étudiantes se fédèrent pour être plus fortes Par Christophe Cordier

L'union fait la force: les cercles étudiants homos de Liège, de Bruxelles et de Namur ont décidé de se rassembler pour mieux se faire entendre et inspirer et soutenir d'autres initiatives.

 

En Belgique, les cercles homosexuels étudiants francophones viennent de se fédérer au sein d'une association sans but lucratif. Pour ces acteurs majeurs de l'aide aux jeunes LGBT, c'est un premier pas vers une possible reconnaissance... Aujourd'hui encore, il est difficile de se dire gay ou lesbienne sur un campus universitaire». C'est Joey Delatte, président du Cercle Homosexuel Etudiant Liégeois, qui tire ce constat. 

Carrefour
En Belgique francophone, les associations étudiantes LGBT ont déjà une longue histoire derrière elles. L'Université Libre de Bruxelles a été la première à créer un cercle il y a 30 ans; celui qui rassemble les étudiants liégeois existe depuis bientôt 20 ans et le cercle namurois a vu le jour au début des années 2000. «Nous sommes tous issus d'une réalité commune: l'université», explique Joey Delatte. A l'heure d'internet et malgré un climat institutionnel plutôt favorable aux LGBT en Belgique, vivre son homosexualité sur un campus universitaire reste donc difficile. «Le dire est une chose, analyse Joey Delatte, mais l'assumer en public en est une autre». Beaucoup de membres vivent d'ailleurs leur homosexualité dans la discrétion. «Sur Facebook, nos groupes fermés ont plus de succès que nos groupes ouverts», précise le président du CHEL. Ces associations jouent un rôle essentiel en permettant au public étudiant LGBT de se rencontrer, de trouver un espace de parole et d'échanges, de sortir de leur isolement dans un lieu moins intimidant et superficiel qu'un bar gay. Primordial, à un âge où beaucoup de gays ou de lesbiennes prennent conscience de leur orientation sexuelle. Les cercles organisent toute une

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents