Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Mali : l’aviation française pilonne les repaires des djihadistes

Publié par cercle Jean Moulin sur 4 Février 2013, 10:29am

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

Si Gao et Tombouctou ont été reprises, quasiment sans combats, la situation est plus complexe plus au Nord, autour de Kidal. AFP

Si Gao et Tombouctou ont été reprises, quasiment sans combats, la situation est plus complexe plus au Nord, autour de Kidal. AFP

L’armée française a procédé à des frappes aériennes intenses dans la région de Kidal, dernier fief des groupes islamistes armés dans l’extrême nord-est du Mali.


La zone de Tessalit, à 200 km au nord de Kidal, près de l’Algérie, a été la cible dans la nuit de samedi à dimanche « d’importantes frappes aériennes », selon le porte-parole de l’état-major des armées françaises, le colonel Thierry Burkhard. Ces bombardements visaient « des dépôts logistiques et des centres d’entraînement » des groupes islamistes armés liés à al-Qaida. C’est autour de Kidal, dans le massif des Ifoghas, que seraient détenus les sept otages français au Sahel. Evoquant brièvement leur sort samedi, lors de sa visite au Mali, François Hollande a jugé que « les ravisseurs doivent comprendre que le moment est venu de libérer les otages », ajoutant que les forces françaises au Mali en étaient désormais « tout près ». C’est aussi dans cette vaste zone de montagnes et de grottes autour de Kidal que, selon des experts et des sources de sécurité régionales, une bonne partie des chefs et des combattants des groupes islamistes se sont réfugiés. Parmi eux, se trouveraient l’Algérien Abou Zeïd, un des émirs les plus radicaux d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), et Iyad Ag Ghaly, chef d’Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), un ex-rebelle touareg malien originaire de Kidal, et qui connaît donc parfaitement la région.

Située à 1 500 km de Bamako, Kidal a longtemps été le bastion d’Ansar Dine, un des groupes armés qui a multiplié les exactions dans le Nord malien. Si les deux principales villes du nord du Mali, Gao et Tombouctou, ont été reprises quasiment sans combats, la situation est plus complexe « plus au Nord », vers Kidal et autour du massif des Ifoghas. De nouveaux renforts français seraient arrivés samedi par avion, selon des habitants de Kidal. Et des soldats tchadiens (environ 150) ont commencé à se déployer
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents