Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Livre blanc : difficile de faire mieux... les choses étant ce qu'elles sont ! Un point de vue personnel.

Publié par cercle Jean Moulin sur 1 Mai 2013, 10:06am

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

Livre blanc : difficile de faire mieux... les choses étant ce qu'elles sont !

Certes, il n'annonce pas des années de vaches grasses - qui s'y attendait ? - mais il préserve l'essentiel dans un contexte très difficile. L'effort doit être salué. Le travail réalisé par les équipes qui s'y sont attelé est pertinent : c'est du travail d'orfèvre, tant le soin a été pris de ménager l'avenir et d'assurer les missions d'aujourd'hui. 
Les critiques ne manqueront pas, mais "l'exercice de vérité et d'ambition" présenté hier par Jean-Yves Le Drian est convaincant. C'est, comme il l'a dit lui-même, "un retour au réalisme et à la sincérité" avec le refus de toutes "ruptures importantes : je me suis opposé aux tentations radicales". "On a été réaliste et, pour une fois, on a joué la vérité des prix" ajoute pour sa part un haut responsable militaire. 

Comme nous l'annoncions sur ce blog, l'essentiel de la politique de défense ne change donc point et, point de vue personnel de l'auteur de ce blog, c'est heureux. 

Les choses étant ce qu'elles sont, il était en effet difficile de faire mieux. Certes, il était possible de faire de promesses et de prendre des engagements solennels. L'histoire récente a montré ce qu'il fallait en penser. "Les objectifs précédents (fixés par le livre blanc de 2008) étaient inaccessibles"et, de fait, avaient été abandonnés, constate le ministre de la défense, un constat unaniment partagé par tous les gens qui se sont penchés sur le dossier. 

La force des choses, c'est d'abord le résultat des élections de 2012 et l'élection du président Hollande. Dans ce contexte politique, voulu par les électeurs, jugé a priori peu favorable à la communauté de défense, Jean Yves Le Drian a mené une bataille politique très dure et, fort d'une amitié ancienne, est parvenu à convaincre François Hollande. C'est une heureuse surprise. 

La force des choses, c'est ensuite la "surprise stratégique", évoquée par le Livre blanc de 2008, mais qui, comme toute surprise n'a pas été ce qu'on pouvait attendre : la crise financière et budgétaire. "La dette publiq
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents