Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


VIOLENCES. LE DÉFI DE HOLLANDE SUR CE DOSSIER : OSER UN DISCOURS SÉCURITAIRE SANS FAIRE DU SARKOZY.

Publié par cercle Jean Moulin sur 17 Août 2012, 09:30am

Catégories : #sécurité sûreté en générale (&ancienne Catégorie)

Rentrée : le gouvernement fait de la sécurité une priorité
Le leitmotiv du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, c’est « l’ordre républicain ». Photo AFP

Le leitmotiv du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, c’est « l’ordre républicain ». Photo AFP

François Hollande a choisi de se pencher sur la sécurité à la rentrée, au risque de devoir se livrer à un exercice d’équilibriste pour assumer la fermeté républicaine du nouvel exécutif socialiste.

La sécurité est « non seulement une priorité mais une obligation », a lancé le chef de l’Etat mardi à Pierrefeu-du-Var lors d’un hommage rendu à deux gendarmes de cette bourgade varoise, deux femmes abattues par un multirécidiviste le 17 juin à Collobrières, un village voisin. François Hollande, dont les propos ont pris un relief particulier, quelques heures après les émeutes d’Amiens et cent jours après son élection, a annoncé à cette occasion un « dispositif de suivi […] des individus les plus dangereux », récidivistes sous contrôle judiciaire ou même ayant déjà exécuté leur peine.

Sur la forme, cette annonce a pris des accents sarkoziens quand le président s’est interrogé, un peu à la manière de son prédécesseur : « Comment comprendre qu’un condamné, qui vient de purger sa peine, puisse ne pas avoir de suivi, de contrôle alors même que le caractère dangereux est encore évident ? ». Mais sur le fond, assure un conseiller de l’Elysée, « l’approche est radicalement différente : Nicolas Sarkozy faisait voter une loi après chaque événement grave », accumulant « une quinzaine de texte sur la sécurité au cours de son quinquennat ». Cette fois, oppose-t-il, ce qui a été annoncé « ne nécessite en aucun cas une nouvelle loi mais simplement la mise en œuvre des dispositions actuelles du code pénal ». L’objectif, poursuit ce conseiller, est d’éviter les « sorties sèches », quand des multirécidivistes sont libérés sans aucun contrôle.

« L’idée pour François Hollande ou Manuel Valls est de ne pas céder un centimètre carré de terrain à la droite sur la sécurité et de couper court à ses critiques sur le laxisme de la gauche », analyse Jérôme Fourquet, de l’Ifop. Traditionnellement, relève ce politologue, « la gauch

http://www.lejsl.com/actualite/2012/08/17/rentree-le-gouvernement-fait-de-la-securite-une-priorite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents