Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


ORPAILLAGE CLANDESTINDeux militaires tués, deux gendarmes blessés par des orpailleurs en Guyane

Publié par cercle Jean Moulin sur 28 Juin 2012, 16:02pm

Catégories : #sécurité sûreté en générale (&ancienne Catégorie)

Deux militaires ont été tués et deux gendarmes grièvement blessés mercredi par balles lors d’une opération conjointe armée/gendarmerie contre des chercheurs d’or clandestins en Guyane, un épisode d’une rare violence dans la lutte contre l’orpaillage illégal.

Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel se rend sur place jeudi matin pour un «hommage aux deux militaires tués» et une visite aux blessés, a annoncé son ministère dans un communiqué.

Les ministres des Outre-mer, de l’Intérieur (Manuel Valls) et de la Défense (Jean-Yves Le Drian) ont exprimé leur «très vive émotion» et ont salué «l’engagement» des militaires décédés dans cette opération «ainsi que celui de tous les militaires dans la lutte contre l’orpaillage clandestin».

Ils condamnent «avec la plus grande fermeté» cette attaque «contre des représentants de l’autorité républicaine».

Les deux militaires faisaient partie du 9e RIMa, qui participe aux opérations «Harpie» contre les orpailleurs. L’un des deux «marsouins» est un caporal-chef de 32 ans, père d’un enfant, l’autre un adjudant de 29 ans.

Le pronostic vital des deux gendarmes grièvement blessés n’est pas engagé, a assuré le colonel Didier Laumont, commandant de gendarmerie de la région. Jeudi matin on précisait à Paris qu»un des gendarmes avait été touché à l’abdomen et le second au bras et à la jambe. Ils appartiennent au Peloton de sécurité et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Cayenne.

Ces militaires revenaient sur les lieux où, trois heures plus tôt, un hélicoptère de la gendarmerie avait essuyé des tirs, dans la région de Dorlin (ouest) sur l’immense territoire de la commune de Maripasoula (18.000 km2).

Cet hélicoptère participait à une opération de sécurisation de la zone devant permettre l’installation progressive d’une société minière légal

http://www.lejsl.com/defense/2012/06/28/deux-militaires-tues-deux-gendarmes-blesses-par-des-orpailleurs-en-guyane

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents