Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


F 35 britanniques : what a mess ! par Jean-Dominique Merchet

Publié par cercle Jean Moulin sur 14 Mai 2012, 19:26pm

Catégories : #Armée - défense nationale - Jean Dominique Merchet

"Quel bordel ! "... pour les non-anglophones


F 35 britanniques : what a mess ! (actualisé)
Le revirement de Londres sur le choix du futur avion de combat F 35, annoncé jeudi dernier, illustre le désarroi dans lequel se trouve la défense britannique. Des finances publiques à sec, des forces armées littérallement lessivée par dix ans de guerres (Irak, Afghanistan), une industrie qui a perdu des pans entiers de ses compétences et, cerise sur le gateau, des politiques, très divisés, qui ne savent pas où ils veulent vraiment aller. 
En comparaison, la situation française apparait exceptionnellement favorable... mais il n'y a pas lieu de s'en réjouir. Car, volens nolens, le destin de nos pays est lié. Le Royaume-Uni est, pour l'heure, le principal partenaire militaire de la France. Son affaiblissement est au final notre affaiblissement. 

Revenons au F 35... en sachant bien que ce n'est qu'une étape de plus dans une longue descente aux enfers. Il y en aura d'autres, et elles se décideront d'abord aux Etats-Unis, puisque Londres a fait le choix de s'en remettre à Washington pour équiper son aviation. Et que le programme de F 35 (l'ancien Joint Strike Fighter) de Lockheed n'est pas à proprement parler une réussite. Trop complexe (trois versions très différentes) et trop cher : le dernier rapport du Congrès américain parle de 400 milliards. Ce n'est pas fini, car les avions ne sont toujours pas en service et on ne sait ni quand, ni qui sous quelle forme et en quels nombres ils le seront un jour. 

En décembre 2006, le gouvernement britannique annonçait sa décision d'acheter 135 F 35 dans sa version B. Cette version est à décollage court et atterrisage vertical (STOVL, en anglais). C'est la version développée spécialement pour l'aviation de l'US Marine Corps et qui doit succèder aux Harriers britanniques. 
(Actualisé :) Au départ, cette version n'intéressait que la Royal Air Force, la Royal Navy voulait déjà des versions navales classiques. 
En octobre 2010, le gouvernement britannique (qui entre temps est devenu conservateur) change de cap. Il est décidé d'acquérir des F 35 mais dans sa version C, celle de l'US Navy. C'est un appareil naval traditionnel conçu pour décoller d'un porte-avions avec une catapulte et y apponter avec un brin d'arrêt (Catobar, en anglais). Moins complexe techniqument, l'appareil est à la fois moins couteux et plus performant en terme de cap
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents