Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


Sarkozy a perdu une bonne occasion de se taire !

Publié par cercle Jean Moulin sur 13 Août 2012, 22:10pm

Catégories : #Divers

Philippe Bilger
Philippe Bilger a été juge d’Instruction et avocat général. Il est actuellement magistrat... En savoir plus sur cet auteur

Nicolas Sarkozy est sorti de son silence entamé il y a trois mois pour donner son avis sur la crise syrienne. Selon notre blogueur associé, Philippe Bilger, cette prise de parole est tout à fait révoltante.

(Cérémonie aux Invalides, juin 2012 - LUDOVIC-POOL/SIPA)
(Cérémonie aux Invalides, juin 2012 - LUDOVIC-POOL/SIPA)
On le devine tapant du pied dans ses locaux somptueux d'ancien président de la République. Sa cure de silence n'a pas duré longtemps. 

Trop vaniteux pour demeurer dans l'ombre, trop actif pour ne pas s'ennuyer dans cette réserve qui ne sied pas à son tempérament, persuadé qu'il est plus que jamais nécessaire à la France et au monde, il finit par oublier sans doute que le peuple n'a plus voulu de lui. Que sa défaite ait été moins cinglante que prévu ne change rien à l'affaire. 

Il y a quelque chose de changé depuis le mois de mai dans notre démocratie. Les difficultés considérables que connaît notre pays sont incontestables et elles risquent de s'accroître si on suit les pronostics pessimistes des spécialistes éclairés. il n'empêche - et ce n'est pas rien - que l'air républicain est de meilleure qualité et que pour ma part, me regardant dans une glace chaque matin, je ne suis pas obligé de me dire catastrophé : «Mais quel président de la République ai-je contribué à élire !». 

Il fallait que Nicolas Sarkozy manifestât sa présence. Entre ses vacances canadiennes, marocaines et méridionales et le silence, il lui convenait de s'immiscer et de crier haut et fort que François Hollande n'était pas à la hauteur et que lui, à sa manière, l'était. Il est comique de l'entendre implicitement railler le repos pris par son successeur quand lui-même, durant son quinquennat, ne cessait pas de nous asséner qu'il ne travaillait jamais plus pour la France que dans ses périodes (nombreuses) de détente. Que Nadine Morano ait éprouvé le besoin de poursuivre sur ce registre ridicule montre bien ce que vaut la polémique!  

EFFACER LES TRACES ET SUPPRIMER LES REMORDS

Pourtant, la signature et la diffusion d'un communiqué conjoint avec le président du Conseil national syrien méritent moins de dérision que de révolte. Cette démarche signifie beaucoup sur Nicolas Sarkozy et su
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents