Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cercle Jean Moulin ®

Cercle Jean Moulin ®

Co-Président d'Honneur Daniel Cordier, Secrétaire Particulier de Jean Moulin, Hubert Faure, membre des 177 du Commando Kieffer, membre d'Honneur Suzanne Escoffier, petite cousine et filleule de Jean Moulin Association Mémorielle Patriotique et Républicaine. cercle.jean.moulin71@sfr.fr 07 81 34 85 48


“Jean Moulin-Klaus Barbie : la justice de l’Histoire”

Publié par cercle Jean Moulin sur 24 Juin 2013, 21:48pm

Catégories : #Jean Moulin, #Caluire, #Mémoire de la Résistance, #Mémoire de La Résistance et de la Déportation

 

Vendredi 21 juin symbolise le jour de l’arrestation du chef de la Résistance française, Jean Moulin par le chef de la police de Lyon, Klaus Barbie, en 1943 à Caluire. C'est aussi le 70ème anniversaire de sa mort. A Besançon, le Préfet, Stéphane Fratacci, a accueilli les associations des anciens combattants ainsi que deux classes de 4ème et de 3ème du collège Victor Hugo à participer à la cérémonie de commémoration ainsi qu’à la projection en avant-première d’un documentaire-fiction, “Jean Moulin-Klaus Barbie : la justice de l’Histoire” réalisé par France 3 Rhône-Alpes.

“A l’heure où s’éteignent nos derniers témoins et valeureux combattants, il est plus que jamais urgent de passer le flambeau de la mémoire aux nouvelles generations. Surtout qu’elles n’oublient jamais ce drame atroce pour qu’il ne se reproduise jamais” déclare Sylvie Cozzolino, réalisatrice du documentaire-fiction.

L’ambiance était tendue lors de la projection du film dans la salle de la Préfecture. Les élèves du collège Victor Hugo étaient très silencieux, pris par les images qui étaient parfois choquantes. “J’ai trouvé le film très émouvant. Je connaissais le nom de Jean Moulin mais pas trop son histoire et ça m’a beaucoup touché” confie Constance, 13 ans.

Pour Eugénie, 13 ans, “j’ai trouvé le film très intéressant et assez instructif parce qu’on sait que Jean Moulin était un résistant mais je ne savais pas qu’il représentait De Gaulle etc. et je l’ai trouvé aussi très émouvant parce qu’il y avait des choses assez tristes. Je trouve vraiment que Klaus Barbie est un lâche. Il a même pas eu le courage d’avouer et de demander pardon. Ca m’horrifie en fait”.

Du côté des membres des associations des anciens combattants, on pouvait ressentir de la colère, parfois du dégout dans les rires ironiques de certains lorsque l’on voit Klaus Barbie nier les faits qui lui sont reprocher lors de son procès en 1987.

Après la projection, le Préfet a déposé une gerbe

http://www.pleinair.net/detail_48_57735-Besan%C3%A7on-70%C3%A8me-anniversaire-de-la-mort-de-Jean-Moulin-%C3%A0-la-Pr%C3%A9fecture.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents